Compagnie Wang Ramirez

Danse

Voler dans les airs, briser les lois inexorables de la gravité, s’élever, prendre de la distance, qui n’a jamais eu ce désir fou ? C’est à tous les rêveurs que s’adresse la dernière création de la compagnie Wang Ramirez, qui fait s’envoler la danse hip-hop sur une musique originale de l’artiste Schallbauer et dans une scénographie de la designer française plusieurs fois primée Constance Guisset. EVERYNESS est un hymne à la liberté du mouvement et des êtres, un hymne au désir amoureux, celui qui vous élève ou qui peut vous faire chuter. Les corps des cinq interprètes jaillissent, se frôlent, s’accouplent et se séparent au gré des soubresauts émotionnels qui les agitent, traversent avec humour – et un léger parfum d’échec parfois – une « carte du tendre ». Tiraillés entre amour et désamour, ils se jettent à corps et à coeurs perdus dans cette course au bonheur semée d’embûches, jouant entre équilibre et déséquilibre, ralentis et accélérations. Ils ont pour compagne de jeu un sixième personnage, une sphère blanche presque transparente, oeuvre de Constance Guisset, qui incarne de façon majestueuse la plénitude autant que l’épuisement. Son système de sonorisation lui confère une voix singulière, qui s’élève au contact physique avec les danseurs, les libérant à leur tour de l’emprise du sol. La sculpture emplit et désemplit, vrille ou pendule grâce à une technique ultra-sophistiquée, baignée d’une lumière qui semble parfois lui donner vie au rythme de pulsations cardiaques. Entre le deus ex machina du théâtre grec et les danses urbaines, ce spectacle au charme fou confirme sans aucun doute la grande originalité du duo Wang Ramirez aux talents multiples, qui sait tout autant mobiliser les énergies de leurs interprètes que surprendre les spectateurs par leur liberté d’imagination.

Jeudi 17 et vendredi 18 mai à 20:30

Maison de la culture salle Jean-Cocteau

Durée 1 heure 10

Direction artistique et chorégraphie
Honji Wang et Sébastien Ramirez

Musique originale
Schallbauer

Son et régie
Clément Aubry

Lumières
Cyril Mulon

Dramaturgie
Roberto Fratini

Scénographie
Constance Guisset

Gréage
Kai Gaedtke

Réalisation costumes
Linda Ehrl

Avec
Joy Alpuerto Ritter, Salomon Baneck-Asaro, Alexis Fernandez Ferrera alias Maca, Thierno Thioune, Honji Wang