Peter Brook et
Marie-Hélène Estienne

Théâtre
Création 2018
Spectacle en anglais surtitré

La générosité du théâtre de Peter Brook et de sa collaboratrice Marie-Hélène Estienne n‘est plus à démontrer. À chaque étape de leur parcours, c‘est au coeur même des grandes problématiques de l‘humanité qu‘ils nous plongent, avec un regard toujours emprunt d‘une extrême acuité. Traversant les mythes fondateurs, dont ils estiment qu‘ils sont toujours d‘une grande richesse pour notre présent, abordant au plus près certains mystères du comportement humain, d‘une curiosité insatiable lorsqu‘il s‘agit d‘aller le plus loin possible dans les méandres parfois complexes des rapports humains, ils savent toujours s’adresser aux spectateurs en provoquant émotions et empathie, pour leur faire vivre des expériences théâtrales fortes. Avec The Prisoner, ils reviennent, cinquante ans après, sur une rencontre bouleversante que Peter Brook fit lors d‘un voyage de repérage pour un film, en Afghanistan. Dans ce pays alors en paix, le metteur en scène croise un maître soufi qui partage avec ses élèves sa connaissance profonde du Coran. Cet homme lui conseille d’aller à la rencontre d’un de ses anciens élèves devenu criminel, qui purge sa peine seul devant la porte d’une prison, attendant qu’il prenne lui-même, le moment voulu, la décision de rejoindre sa communauté. À partir de ce bref moment de contact avec ce prisonnier hors norme, Peter Brook et Marie-Hélène Estienne ont une nouvelle fois eu le désir de réunir des acteurs venus des différents pays dans lesquels ils organisent des workshops pour imaginer avec eux cette nouvelle aventure théâtrale dans le monde de la justice humaine, du crime et de la punition. En dépassant cette étonnante rencontre afghane, ils expriment tout à la fois ce que peut être un chemin de rédemption pour ceux qui commettent des actes profondément graves et questionnent la possibilité d'une compassion quand on en est la victime.

Mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 mai
à 20:30

Maison de la culture salle Jean-Cocteau

Durée 1 heure 15

Texte et mise en scène
Peter Brook et Marie-Hélène Estienne

Lumières
Philippe Vialatte

Eléments scéniques
David Violi

Avec
Hiran Abeysekera, Ery Nzaramba, Omar Silva, Kalieaswari Srinivasan
et Donald Sumpter

Remerciements à Tarell Alvin McCraney
et Alexander Zeldin