Christine Angot – Célie Pauthe

Théâtre

Une enquête dans les plis et replis d’une relation filiale, sur le dit et le non-dit, sur la distance que le temps installe entre une mère et sa fille, tel pourrait être brièvement résumé le roman que Christine Angot publie en 2015, avant d’en faire, à la demande de Célie Pauthe, une adaptation pour le théâtre. Habitée par une réelle exigence de vérité, par la volonté d’aller au fond des choses, de ne pas se laisser tromper ou aveugler par le temps qui passe, l’auteure revient aux années de sa jeunesse, en tentant de dénouer les noeuds successifs qui ont obscurci sa relation fille-mère, en particulier l’inceste du père. Ce point de non-retour se vit dans un double silence, celui de la fille qui ne peut trouver les mots et celui de la mère, alors même que le secret lui sera dévoilé par un ami. Creusant là où la douleur peut se révéler insupportable, l’auteure reconstruit chronologiquement les étapes de cette relation à la fois étroite et distanciée. Les deux héroïnes, incarnées dans une simplicité et une vérité absolue par Bulle Ogier et Maria de Medeiros, prennent sur le plateau une dimension d’une humanité bouleversante. De conversation en conversation, de monologue en monologue, les secrets et les mensonges par omission se dévoilent en temps réel. Mais Christine Angot, hors de tout pathos, en observatrice attentive des liens sociaux, insère le parcours des deux femmes dans la réalité d’un monde où l’appartenance à une certaine classe peut déterminer un rapport à soi-même et à la parole moins aisé. La conscience aiguë et « politique » de cette domination inscrit cette histoire très personnelle, autofiction romanesque devenue théâtrale, dans une autre violence, celle imposée aux dominés par les dominants. Le regard que l’on porte alors sur cette histoire se déplace et cet « amour impossible » n’est plus seulement celui d’une mère et d’une fille, mais aussi celui d’un père et d’une mère, et d’un père et d’une fille. Des amours impossibles qui nous sont livrées avec une terrible intensité.

Mercredi 4, jeudi 5 et vendredi 6 avril à 20:30

Maison de la culture salle Jean-Cocteau

Durée 1 heure 40

D'après le roman de Christine Angot adapté par l'auteure

Mise en scène
Célie Pauthe

Collaboration artistique
Denis Loubaton

Assistante à la mise en scène
Marie Fortuit

Scénographie
Guillaume Delaveau

Lumières
Sébastien Michaud

Création sonore
Aline Loustalot

Vidéo
François Weber

Costumes
Anaïs Romand

Avec
Maria de Medeiros et Bulle Ogier

Bouche à oreille #3
Une heure d'émission spéciale avec la metteure en scène Célie Pauthe et les comédiennes Bulle Ogier et Maria de Medeiros
Mercredi 4 avril de 12:30 à 13:30

Dossier pédagogique - Pièce (dé)montée Un amour impossible

Réalisé par Canopé en partenariat avec le Centre Dramatique National Besançon Franche-Comté