bouche à oreille

Saison 5

Capture D’écran 2018 09 25 À 11.19.16

Les trois chorégraphes invités du collectif (LA)HORDE – Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel ­– proposent une rencontre autour du jumpstyle et des danses post-internet ainsi  qu’un échange avec la journaliste Marie Serve et le public, suivie d’une interview de la danseuse-chorégraphe irlandaise Oona Doherty, la révélation des scènes européennes qui présente Hard to Be Soft, sa dernière création dans la Biennale.

Émission conçue autour des spectacles TO DA BONE et Hard to Be Soft
En partenariat avec le réseau de lecture publique de Clermont Auvergne Métropole, Boom’Structur et Radio Arverne (100.2)
Production la Comédie de Clermont-Ferrand scène nationale
Émission animée par Marie Serve

Les bonus de l’émission

LA PLAYLIST d’Oona Doherty

Novaciéries – (LA)HORDE

Dans le film de 16 minutes intitulé Novaciéries (LA)HORDE met en place une situation contemplative où les différents aspects du jumpstyle – une danse issue du mouvement mainstream hardcore – sont mis en scène et réinterprétés pour livrer un compte rendu mystérieux des différents aspects du développement d’une danse post-internet.
Le film est un projet global qui mélange des images cinématographiques réalisées par (LA)HORDE lors du tournage avec une équipe de cinéma, des captations d’une performance avec les interprètes du film et des images d’archives réalisées par les interprètes eux même (homemade videos). La caméra suit des danseurs et une chanteuse dans une ancienne aciérie abandonnée. Les protagonistes exécutent et répètent des gestes de HardJump et de Hakken au rythme des machines et de l’hymne Hardcore « Hardcore to the Bone » proclamé par la chanteuse lyrique. Il en découle une errance des différents interprètes avant de se retrouver pour livrer un spectacle sans public. On oscille tout du long entre la vision idéalisée de leur représentation et la réalité de sa visibilité.
Mélangeant cinéma, performance et home vidéo, Novaciéries transcende le film dansé pour faire un portrait chorégraphié et métaphysique du monde post-industriel en réinterprétant une danse post-internet.

TO DA BONE (teaser)

CLOUD CHASERS / Fondation Galerie Lafayette


À travers cette exploration des sculptures de fumée réalisées par les cloud chasers, (LA)HORDE cherche à donner forme à un moment latent où la fondation est en transition.
En occupant l’espace par une esthétique volatile et magique, la fumée explore sa potentialité d’accueil d’œuvres d’art et de projets artistiques en développement. Elle rend compte d’un lieu en mutation, dont les formes ne sont pas encore définies. La posture du Cloud Chaser, ce fumeur nouvelle génération, amène une attente active qui donne déjà lieu à une exploration artistique et signe ainsi que la Fondation Lafayette existe déjà, et qu’on y crée des œuvres.
Ce film veut être une réponse étonnante et inattendue à la commande amenée par Lafayette Anticipation et offrir un geste radical de danse différente et de questionnement des espaces de création.
Mutant Stage est une série de courts métrages chorégraphiques produits par Lafayette Anticipation, Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, dans le cadre des travaux de réhabilitation de son bâtiment. 

 

Plus de 20 émissions et 50 artistes en replay !

Cycle d’émissions dédié à la programmation et réalisé en partenariat avec Radio Arverne (100.2) et la librairie Les Volcans

Animée par la journaliste Marie Serve et enregistrée en public, chaque émission offre un espace inédit d’expression où surgissent des moments privilégiés – lecture et lives inédits – pour prolonger le temps du spectacle et approcher de plus près les démarches artistiques.
Assister aux émissions : enregistrement dans les conditions du direct les samedis de 11:00 à 12:00 dans le patio de la librairie Les Volcans – Entrée libre, sans réservation