Du choeur à l’ouvrage © Christophe Raynaud de Lage - Visuel Antoine+Manuel
musique
en famille
Du chœur à l’ouvrage
Benjamin Dupé
Marie Desplechin
Avec la Maîtrise de Radio France et l’ensemble L’Instant Donné

Échoués sur une île suite au naufrage du bateau qui les emmenait donner leur concert de Noël, de jeunes choristes se retrouvent livrés à eux-mêmes, sans autre occupation que d’entretenir la flamme du travail musical. Désespoir, prise de pouvoir, rébellion anti-solfège, narcissisme vocal ou répétitions enjouées mènent au nœud dramatique : la mort de la voix de l’élu. Entre insouciance juvénile et inquiétude face au monde, Du chœur à l’ouvrage est un opéra sur l’enfance. De sa disparition en même temps que la voix se modifie, de l’apprentissage de la musique et de ce que l’on sacrifie en grandissant. Sur le plateau, trente-cinq enfants, sans aucune présence adulte. Ils sont les interprètes et les personnages de l’histoire sur mesure imaginée par Marie Desplechin. La librettiste a travaillé en s’inspirant de leurs vies, de leurs personnalités et des modalités d’enseignement du chant choral pour sublimer la matière recueillie en un récit fantastique et initiatique, tour à tour émouvant, farcesque ou inquiétant. L’occasion pour le compositeur Benjamin Dupé d’écrire une musique qui traverse les archétypes de l’opéra – grands airs, récitatifs, chœurs dramatiques – tout en proposant des rituels vocaux puisant dans les infinies possibilités sonores que la voix suggère par-delà le chant. Orchestrée avec précision pour les musiciens de l’ensemble L’Instant Donné, la musique envahit jusqu’aux corps des enfants chanteurs, mis en mouvement dans un désir joyeux d’insoumission et de jeu.

Vidéos
La presse en parle

« En suivant les maîtrisiens de Caen, j’en ai entendu un qui disait : “Sa voix, elle est morte” en parlant d’un copain. En muant, un monde s’évanouit. » C’est toutes ces émotions liées à l’apprentissage de la musique et de la vie que raconte Du chœur à l’ouvrage : la passion, des sons qui claquent… « Un juste équilibre entre un désir fort de maîtrise et un désir joyeux d’insoumission »
— Marie Desplechin, dans une interview donnée à Télérama

Lieu
Maison de la culture
Salle Jean-Cocteau
Horaires
lundi 6 mai à 20:30
Durée
1 heure 15
Distribution

Direction
Morgan Jourdain
Conception, musique et mise en scène
Benjamin Dupé
Livret original
Marie Desplechin
Scénographie
Olivier Thomas
Lumière
Christophe Forey
Costumes
Marion Poey
Collaboration au mouvement
Ana Gabriela Castro
Assistanat à la mise en scène
Maud Morillon
Direction technique
Julien Frenois
Son
Arnaud De la Celle
Régie plateau
Rémy Leblond

À partir de 10 ans

+ Production - Coproduction

Production : Comme je l’entends, les productions
Coproduction : théâtre de Caen, Nouveau théâtre de Montreuil, Ville de Marseille – Opéra, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de mai, Théâtre Durance Château-Arnoux / Saint-Auban, Grand Théâtre de Provence, Festival d’Aix-en-Provence, L’Instant donné, Maîtrise de Radio France / Ce projet bénéficie de l’aide à l’écriture d’une œuvre musicale originale de l’État, du dispositif Carte blanche aux artistes – Production : Résidence de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de l’Adami et du soutien de la Fondation Orange au titre du mécénat musical / L’Instant donné reçoit le soutien de la Spedidam.