carte blanche à Oscar Bianchi

Musique

création


oscar bianchi


Trois générations de compositeurs figurent au programme de ce concert imaginé par Oscar Bianchi pour l’orchestre d’Auvergne. À elles trois, elles dessinent un fort beau paysage de la création musicale contemporaine des quarante dernières années. Qu’on en juge. Les Français Tristan Murail et Hugues Dufourt y figurent les aînés, sinon les maîtres. Tous deux associés à l’aventure de l’ensemble L’Itinéraire, créé en 1973, ils appartiennent également à un courant majeur de la musique du XXe siècle, la musique spectrale, apparu en France dans les années soixante-dix comme une alternative au carcan de la musique sérielle. Ancien élève d’Olivier Messiaen, Tristan Murail a été le directeur de thèse en composition musicale d’Oscar Bianchi à l’université Colombia de New York. Hugues Dufourt a été, lui, le maître revendiqué de l’Italien Fausto Romitelli, prématurément disparu et mentor d’Oscar Bianchi, son cadet. De la même génération que Bianchi et également son ami, Yotam Haber enfin. Israélo-américain, Haber est culturellement européen autant qu’américain. Europe-États-Unis/États-Unis-Europe, le mouvement est infini. Ces cinq compositeurs ne forment pas une école, mais un arbre aux ramures très aérées. Si chacun a développé son langage, ils partagent une même passion pour le son et l’harmonie, non pas entendue comme reproduction d’un modèle, mais comme révélation acoustique. En les réunissant ainsi autour de lui, Oscar Bianchi se raconte lui-même avec pudeur et générosité. Il inscrit sa démarche de compositeur d’aujourd’hui dans une histoire de son art. Il nous dit qui il est. Il nous dit d’où il vient.


direction Roberto Forés Veses
alto Antoine Tamestit
violoncelle Jean-Marie Trotereau

 

Sous l’égide de Clermont-Communauté et de la Drac Auvergne, les grands acteurs régionaux de la musique (centre lyrique Clermont-Auvergne, Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale, orchestre d’Auvergne, conservatoire Emmanuel-Chabrier, Coopérative de Mai, festival Musiques Démesurées) ont souhaité s’associer et collaborer autour d’une envie commune d’inviter en résidence artistique Oscar Bianchi, compositeur italo-suisse de renommée internationale. Ainsi, vous retrouverez ses œuvres lors de plusieurs rendez-vous en 2014-2015.


avoiraussi

• 3 et 5 novembre 2014 : création pour hautbois et concert
avec le Neue Vocalsolisten – festival Musiques démesurées

 

• Du 17 au 21 février 2015 : création d’une œuvre pour soprano  concours international de chant, centre lyrique Clermont-Auvergne


programme
Hugues Dufourt Down to a Sunless Sea (1970)
Yotam Haber A Wine-Dark Sea (2007)
Oscar Bianchi Celeste Discontinuità (2014)

 

Fausto Romitelli The Nameless City (1997)
Tristan Murail La Dérive des continents (1973)



Acheter

jeudi 9 avril à 20:30
opéra-théâtre
durée 1 heure 30 avec entracte

en coréalisation avec l’Orchestre d’AuvergnE



Facebook
Twitter