Gymnopédies / Henri michaux : mouvements

Danse


marie chouinard


Gymnopédies et Henri Michaux : Mouvements pourraient aller chacune son chemin, tant ces deux chorégraphies de la québécoise Marie Chouinard semblent à première vue opposées. En les mettant en regard, comme si elles formaient un diptyque, Marie Chouinard orchestre une belle rencontre imaginaire entre deux figures de la modernité européenne, Erik Satie et Henri Michaux, deux artistes à part, secrets, expérimentateurs de génie, à la fois intensément de leur temps et s’en tenant soigneusement à distance. Avec Gymnopédies (2013), Marie Chouinard agence des petits ensembles dansés très architecturés, dans une atmosphère mélancolique propre à la musique de Satie. C’est ce que l’on croit voir. Car Marie Chouinard a l’idée incroyablement efficace de faire jouer les Gymnopédies au piano par les danseurs eux-mêmes. Là est la trouvaille, comme elle est dans le final de la pièce, lorsque tout se renverse. Changement total de climat avec Henri Michaux : Mouvements (2011). Tandis qu’en arrière-plan, sont projetées sur un écran à un rythme soutenu les encres d’Henri Michaux (Mouvements, 1951), sur le plateau, les danseurs reproduisent en temps réel ces mêmes signes et figures imaginés par le peintre, jusqu’à se confondre avec eux et disparaître aussi vite, emportés dans le tourbillon du temps à la vitesse de l’éclair. Grandement aimée et respectée dans son pays, la chorégraphe Marie Chouinard n’est jamais plus inspirée qu’au bord du vertige.


avec
Sébastien Cossette-Masse, Paige Culley, Valeria Galluccio, Leon Kupferschmid, Lucy M. May, Mariusz Ostrowski, Sacha Ouellette-Deguire, Carol Prieur, James Viveiros, Megan Walbaum

Gymnopédies
direction artistique, chorégraphie et mise en scène Marie Chouinard
musiques Erik Satie, Gymnopédies n° 1, n° 2, n° 3 Henri Michaux : Mouvements
direction artistique et chorégraphie Marie Chouinard
musique Louis Dufort
texte et dessins projetés Henri Michaux, tirés de l’ouvrage Mouvements (1951),
avec la permission des ayants-droit d’Henri Michaux et des éditions Gallimard



Acheter

vendredi 28 novembre à 20:30
maison de la culture salle Jean-Cocteau
durée 1 heure 20 avec entracte



Facebook
Twitter