Glass Piano

Musique


Glass Piano

Bruce Brubaker


Concertiste international et théoricien exigeant, personnalité essentielle dans le monde de la musique post-moderne, Bruce Brubaker a rencontré la musique de Philip Glass avec son opéra culte Einstein on The Beach (1976), l’une des œuvres artistiques majeures du XXe siècle. Découvrant, avec scepticisme à l’époque, cette musique répétitive et minimale, il en est pourtant devenu l’un des interprètes les plus talentueux en la remixant sans cesse. De sa formation classique à la Juilliard School de New York, dans laquelle il est maintenant professeur, il a gardé une technique remarquable qu’il met au service des œuvres de Philip Glass avec qui il entretient depuis vingt ans une relation artistique étroite. Considérant depuis toujours que « l’art de la post-production est un art actuel » et que l’interprétation doit être un acte de création, il revendique une place particulière dans ce processus de remix, qui est aussi un hommage au compositeur : « Je ne joue pas de notes différentes de celles écrites. Cependant, les rythmes, l’organisation des phrases, la pondération des accords, l’utilisation de la pédale du piano, tous ces éléments varient. Cette manière d’interpréter la musique au fur et à mesure, instant après instant, n’est certes pas une science exacte et n’est donc pas toujours idéale. Cela demande une préparation et une pratique très importantes. Mais j’essaie d’écouter la musique comme elle est, tel un auditeur extérieur, un observateur. Je réponds aux sons que j’entends mais je ne fais pas forcément les choses délibérément. » Respectant tout à la fois le style répétitif et les harmonies élégantes de Philip Glass, Bruce Brubaker réinterprète ses pièces pour piano et des extraits de ses opéras et symphonies, en se les réappropriant pour guider les auditeurs vers une autre écoute : « Il faut que ces changements soient comme lorsqu’on regarde des nuages et que le ciel change graduellement, sans qu’on puisse le décrire. » De ce dialogue musical original naît un moment unique, une performance inédite, réunissant deux icônes de la musique contemporaine, à la croisée de l’hommage et du remix.


D’après l’œuvre de Philip Glass

De et avec Bruce Brubaker


LIRE, ÉCOUTER, VOIR
LES CHOIX DE BRUCE BRUBAKER

LIVRES

• L’Angoisse de l’influence de Harold Bloom, 2013
• Le Naufragé
de Thomas Bernhard, 1983

• S/Z et Le Grain de la voix (entretiens 1962-1980)  de Roland Barthes,
respectivement 1970 et 1981

FILMS
 La Dolce vita
de Federico Fellini, 1960

Les Temps modernes
de Charlie Chaplin, 1936

Docteur Folamour
de Stanley Kubrick, 1964

MUSIQUE
• Les Valses de Chopin
interprétées par Robert Lortat

Indeterminacy de John Cage
• Le « Early Guitar Blues » (blues originel) de Mississippi John Hurt,
Scrapper Blackwell,
Bukka White et d’autres…


Acheter

Mercredi 1er et jeudi 2 février à 20:30

Église Saint-Genès-les-Carmes



Facebook
Twitter


> Ecoute de l’album Glass Piano

 

 


> Teaser du spectacle