La Mouette

Théâtre

Création 2016


La mouette

ANTON TCHEKHOV

THOMAS OSTERMEIER


On peut la voir une fois ou dix fois, la découvrir ou la redécouvrir sans cesse, cette Mouette qui fut un échec retentissant à sa création à Saint-Pétersbourg en 1876, avant de faire un triomphe lors de sa reprise en 1898 à Moscou pour, depuis, ne plus jamais quitter les plateaux de théâtre. La richesse des thèmes, la construction méticuleuse des actes, les indices, les repères et les secrets qu’elle cache en font une des œuvres majeures de tout le théâtre européen. Elle raconte la difficulté de faire naître un art nouveau, elle fait éclater les conflits de générations, elle fait surgir l’angoisse de la mort qui plane, du temps qui passe, de la vieillesse qui abîme. Et elle exalte l’amour, celui qui transporte et celui qui tue parce qu’il n’est plus partagé. Sans cesse l’émotion affleure puis s’échappe, le rire se déploie puis s’étrangle, la douceur et la légèreté font place à l’agressivité. Toutes les passions humaines sont palpitantes dans chacun de ces personnages qui ne sont jamais jugés par leur auteur, présent semble-t-il dans chacun d’eux. Thomas Ostermeier reprend à son compte la phrase de Tchékhov affirmant qu’il y a dans sa pièce « 78 kilos d’amour », son poids à l’époque où il écrit ce texte magnifique, pour creuser plus particulièrement les questionnements essentiels sur la possibilité de l’amour. En demandant à Olivier Cadiot de superviser la traduction française de ce texte, Thomas Ostermeier, qui a réuni une nouvelle fois la troupe d’acteurs français que l’on a pu voir dans Les Revenants de Henrik Ibsen, reste au plus près de sa préoccupation principale, faire entendre aujourd’hui un texte d’hier. Pour ce faire, il ne se prive pas d’ajouts textuels pour que résonnent non seulement les mots si simples et si riches de Tchékhov, mais aussi les merveilleux silences qui parsèment cette œuvre fascinante d’humanité.


Mise en scène Thomas Ostermeier

Traduction Olivier Cadiot

Adaptation Thomas Ostermeier

Musique Nils Ostendorf

Scénographie Jan Pappelbaum

Costumes Nina Wetzel

Dramaturgie Peter Kleinert

Lumières Marie‑Christine Soma

Création peinture Katharina Ziemke

Avec Bénédicte Cerutti, Valérie Dréville,

Cédric Eeckhout, Jean‑Pierre Gos,

François Loriquet, Sébastien Pouderoux

de la Comédie‑Française, Mélodie Richard, 

Matthieu Sampeur et Marine Dillard (peintre)


À voir aussi

Richard III

De Thomas Ostermeier

Providence

D’Olivier Cadiot

Mise en scène de Ludovic Lagarde


Autour du spectacle

Bouche à oreille # 2

Spéciale Thomas Ostermeier

Avec l’équipe artistique 

Samedi 19 novembre à 11:00

Librairie Les Volcans


Acheter

Mercredi 16, jeudi 17,

vendredi 18 novembre à 20:30

et samedi 19 novembre à 17:00

Maison de la culture

Salle Jean-Cocteau

Durée 2 heures 30 



Facebook
Twitter


> Teaser du spectacle