Regarde ici-bas

Musique


Regarde ici bas

jean-sébastien bach

zad moultaka


Toujours soucieux de faire entendre sa voix face aux événements tragiques du monde, Zad Moultaka a construit ce concert autour du lien qui l’unit à Jean‑Sébastien Bach, qui, à sa façon, fut aussi un musicien politiquement engagé, puisqu’il a travaillé tout au long de sa vie au service de municipalités de sa région natale, allant jusqu’à composer des cantates électorales ! Dans I Had a Dream, Zad Moultaka met en perspective le très fameux discours du révérend Martin Luther King, prononcé le 28 août 1963 à Washington et le silence incompréhensible du président Georges Bush au moment des inondations qui ont ravagé La Nouvelle-Orléans en août 2005, mettant la population, essentiellement noire, dans un état de sinistre total. En travaillant sur la voix du leader pacifiste et en confiant aux chanteurs du superbe Spirito-Chœur Britten les paroles prononcées par les habitants de la ville inondée, retrouvées dans des articles de journaux, le compositeur met en rapport deux moments exceptionnels d’une histoire mouvementée, entre le rêve inachevé d’un homme et une réalité qui semble malheureusement immuable. Aussi immuable que celle supportée par les habitants de Beyrouth depuis tant d’années, entre bombardements et attentats, dont Zad Moultaka fait une évocation musicale très spectaculaire dans sa pièce Non, pour percussions et bande électronique. Une forme d’hommage à l’un des leaders de la Révolution du Cèdre qui exigeait un retour à la démocratie au Liban, assassiné le 2 juin 2005. La troisième pièce nous est offerte en première mondiale. Elle fait écho au conflit interminable aux Proche et Moyen-Orient. Entre chacune de ses compositions, une cantate, un motet et un extrait du Magnificat de Bach, seront interprétés par les seize chanteurs du chœur et l’ensemble de musique classique Unisoni, sous la direction de Nicole Corti.


Avec 16 chanteurs du Spirito-Chœur Britten

 

Ensemble Unisoni

Direction Nicole Corti

Percussions Claude Bettinelli

 

PROGRAMME

Zad Moultaka Non, pour percussions et bande électronique

Jean-Sébastien Bach Cantate BWV 29

Wir danken dir, Gott, wir danken dir (extraits)

Zad Moultaka I had a Dream

pour Chœur mixte et grosse caisse

Jean-Sébastien Bach Suscepit Israel et Et exultavit

(extraits du Magnificat),

Wir Eilen (extrait de la Cantate BWV 78)

Zad Moultaka Regarde ici-bas, création mondiale

Jean-Sébastien Bach Motet BWV 230

Lobet den Herrn


À voir aussi

UM

La passion d’Adonis


Autour du spectacle

Bouche à oreille # 3

Spéciale Zad Moultaka

Samedi 18 mars à 11:00

Librairie Les Volcans

 


Acheter

Jeudi 1er décembre à 21:00 

Maison de la culture

Salle Jean-Cocteau

Durée 1 heure 15



Facebook
Twitter