Théâtre • Cirque

À partir de 8 ans

Images Pour Panorama12
Mercredi 16, jeudi 17, lundi 21 décembre à 20:30
Samedi 19 décembre à 17:00 et dimanche 20 décembre à 17:00
Durée 55 minutes
Salle des Possibles
Ma Aida

“Un superbe hommage au spectacle vivant. Poésie à tous les étages en prime. Une des plus belles créations de 2019. Enfin en tournée française.“ LES INROCKS

Camille Boitel est un artiste inclassable : acrobate, musicien, danseur, comédien, metteur en scène, il a développé depuis plus de quinze ans un univers très personnel, toujours en déséquilibre, mouvant, peuplé d’objets disparates qu’il manipule, provoquant sur le plateau un désordre très organisé qui semble laisser toute sa place à l’imprévu, à l’improbable. Sans cesse, cet inattendu fait naître un burlesque poétique rappelant les grands maîtres : Buster Keaton, Harold Lloyd ou Jacques Tati.

Lire plus...

Dans ce nouvel opus conçu avec Sève Bernard, danseuse et circassienne, ils ont imaginé un duo ludique qui témoigne tout à la fois « d’un amour impossible et de l’impossibilité de ne pas aimer ». En trente-six scènes, de deux secondes à dix minutes, accompagnés de deux musiciens-acteurs-manipulateurs japonais, ils usent en permanence les situations de jeu qu’ils proposent, glissant de l’une à l’autre sans interruption. Ce théâtre qui se fait à vue d’œil utilise fils, poulies, contrepoids pour faire du décor un interprète à part entière, qui vient perturber la linéarité des histoires en multipliant les surprises, en ouvrant sans cesse de nouvelles portes, de nouveaux horizons qui s’effacent et se métamorphosent.

Camille Boitel et Sève Bernard – Compagnie L’Immédiat

Écriture (chorégraphie, scénographie, lumière, son) Camille Boitel et Sève Bernard
Construction du décor l’atelier de la maison de la culture de Bourges
Construction des effets scéniques Mok et l’ensemble de la compagnie

 

Interprétation Tokiko Ihara, Jun Aoki, Camille Boitel, Sève Bernard
Invité spécial (musique) Nahuel Menendez

> Productions - Coproductions

Production L’Immédiat
Coproduction Festival Montpellier Danse 2019, Tokyo Metropolitan Theater, Manège de Reims – SN, CDN de Lorient, CCN2 Grenoble, Maison de la culture de Bourges (construction de la scénographie), Théâtre Garonne – scène européenne – Toulouse, l’Usine – Centre national des arts de la rue et de l’espace public (Tournefeuille – Toulouse Métropole), Maillon – théâtre de Strasbourg – scène européenne, le Centquatre – Paris.
Avec le soutien de La Brèche – Cherbourg, Le Cube, Les Subsistances, l’Institut français dans le cadre de Cirque Export 2018, l’Arsenal – théâtre de Val-de-Reuil, Le Domaine d’O, La Fonderie du Mans, le FONDOC.
L’immédiat est en convention avec le ministère de la Culture – Drac Ile de France et reçoit le soutien de la région Ile de France au titre de l’aide à la permanence artistique.

> presse

“Un spectacle splendidement envoûtant, à mi-chemin du théâtre, du cirque et de la danse.“
Le Figaro

“Le dérèglement amoureux selon Camille Boitel en tandem avec Sève Bernard. 間 (ma, aïda…)  est d’ores et déjà l’un des plus beaux spectacles de cet été.“
Sceneweb



> BIOGRAPHIES

Camille Boitel se produit comme artiste de rue dès l’âge de 12 ans, aux côtés de sa sœur Raphaëlle, contorsionniste. Il fait la rencontre d’Annie Fratellini qui l’invite à intégrer son école gratuitement. Il travaille alors sur la création et performance de La Symphonie du Hanneton de James Thierrée. Dans ses propres spectacles, il joue avec des effets scénographiques pour raconter une histoire, et non l’inverse. Lauréat du Prix Jeunes Talents Cirque en 2002 et du Prix Mimos du Festival du Mime de Périgueux en 2010, il part au Japon en quête de recherche artistique. Il en revient avec des envies sur la fissure et la fragilité de l’immédiat, retravaille des projets sans lassitude ni peur d’échouer, tentant l’impossible le temps qu’il faut : le cirque ne s’envisage pas sans vertige ni dépassement des limites. Il a présenté au TJP L’Homme de Hus.

Sève Bernard articule sa pensée par le corps, entre danse et cirque nouveau. D’abord formée au CNDC d’Angers elle s’associe par la suite à Camille Boitel pour apporter son regard affuté aux spectacles Lancée de chute (2018) et Calamity Cabaret (2018) avant de cosigner avec lui 間 (ma, aïda, …) (2019).