THÉÂTRE

D’après Molière

Images Pour Panorama27
Lundi 29, mardi 30, mercredi 31 mars, jeudi 1er et vendredi 2 avril à 20:30
Durée 1 heure 10
Salle des Possibles
Tartuffedaprestartuffe

Peut-être a-t-on déjà vu beaucoup de Tartuffe, mais jamais un Tartuffe comme celui-ci.

Dans une version dont le comique va crescendo, Guillaume Bailliart accomplit avec brio un marathon d’une précision sans faille, pour interpréter à lui seul la quasi-totalité des rôles de ce chef-d’œuvre incontestable du théâtre français. Sa performance sans faille tient plus d’une forme de transe ou d’un rituel d’exorcisme que d’un numéro d’acteur, pourtant incontestable, bouleversant les règles de jeu traditionnelles, faisant entendre à merveille la rigueur musicale de l’alexandrin mis au service de cette dénonciation de l’imposture qui est au cœur de la pièce. Tartuffe, le personnage, apparaît comme une sorte de virus qui, lentement, va détruire la famille d’Orgon, incapable de percevoir le danger, fasciné par ce personnage au double visage.

Lire plus...

C’est à une expérience pour le moins atypique que l’on doit cette aventure folle : la blessure d’une comédienne, les représentations d’un spectacle impossibles, remplacées au pied levé par ce qui devait être la lecture d’une autre pièce en cours de répétitions, Tartuffe. Avant de se lancer face public, notre comédien postulant se propose de la lire une dernière fois à ses camarades d’infortune, imaginant Molière l’auteur, l’acteur et le metteur en scène relisant lui-même sa pièce avant de la proposer à ses propres interprètes. Et c’est là que tout prend forme…

Conception Guillaume Bailliart

Accompagné par Vivianne Balsiger
Lumière Jean Martin Fallas

 

Avec Guillaume Bailliart

> Productions - Coproductions

Production Groupe Fantômas
Avec le soutien du Théâtre de la Cité Internationale, du Théâtre de l’Elysée-Lyon, du Théâtre Théo Argence et de Ramdam-Ste Foy lès Lyon.
Le Groupe Fantômas est une compagnie théâtrale subventionnée par la Drac Auvergne-Rhône-Alpes, la région Auvergne-Rhône-Alpes, et la Ville de Lyon.

 

> presse

“Une résonance dramatique particulièrement forte et moderne.“
Les Échos

“Un travail d’orfèvre, ciselé et délicat.“
Hier au théâtre