m¡longa

Danse


Sidi Larbi Cherkaoui


Trois fois déjà, au fil d’une carrière en forme de conte de fées, Sidi Larbi Cherkaoui s’est approché du tango. Au tout début, dans Anonymous Society (1999), puis, dans sa cinquième création, D’avant (2002), enfin dans Tempus Fugit (2004). Chaque fois, il s’agissait d’une fulgurance, brève, intense, comme si le chorégraphe flamand voulait prendre date et affirmer que le tango serait pour toujours l’un des points cardinaux de sa danse, une danse solide et charnelle, jamais dissociée de ses racines populaires, jamais craintive du succès qu’elle rencontre. Avec m¡longa (2013), Cherkaoui plonge. Il entre cette fois dans le tango comme on entre en eau profonde. De la nuit buenos-airienne où il s’est aventuré aux bras d’une grande figure du tango, Nelida Rogriguez (Tango Argentino), Sidi Larbi Cherkaoui est revenu avec un spectacle sorcier. Six couples sur la scène, soit dix danseurs de tango venus d’Argentine et deux danseurs contemporains européens. Si Cherkaoui exalte la technique la plus échevelée, l’incandescence, les corps de braise, la virtuosité musicale, il sait aussi renverser les figures imposées, agencer autrement les lignes, faire danser dos à dos les danseurs, enchaîner duos de filles et trios de garçons… Artisan visionnaire d’une danse universelle, Sidi Larbi Cherkaoui fait se rencontrer les mondes, les cultures et les styles. Un jour, on le voit avec Akram Khan, fabuleux danseur de kathak, le lendemain avec les moines du temple Shaolin, plus tard avec la bailaera Maria Pagès. Avec m¡longa, Cherkaoui offre au tango de nouveaux territoires.


mise en scène Sidi Larbi Cherkaoui
chorégraphie Sidi Larbi Cherkaoui et ses danseurs
avec
10 danseurs de tango/ danseurs contemporains : Silvina Cortés, Damien Fournier
pianiste et directeur musical Fernando Marzan
musiciens  Guillermo Rubino (violon) Alejandro Sancho (guitare) Federico Santisteban (bandonéon) Roberto Santocono (basse)

consultante de tango et directrice de répétitions  Nelida Rodriguez de Aure
scénographie et vidéo Eugenio Szwarcer
compositeurs  Fernando Marzan et Szymon Brzóska
création des costumes Tim Van Steenbergen
création lumières  Adam Carrée
création son  Gaston Briski


avoiraussi

Sutra

27-28 mars 2015



Acheter

mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 novembre à 20:30
maison de la culture salle Jean-Cocteau
durée 1 heure 30



Facebook
Twitter